Photos

Date : 10 au 12 février 2020
Lieu : Hôtel KING FAHD PALACE, Dakar-Sénégal

Allocution du Bâtonnier

Allocution de Maître Papa Laïty NDIAYE, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Sénégal

Monsieur Le Garde des Sceaux, Ministre de la justice ;

Monsieur Le Directeur Général du Groupe Inter-gouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de L’Ouest (GIABA) ;

Madame la Présidente de la Cellule Financière de traitement des informations Financières (CENTIF) ;

Mesdames, Messieurs Les Bâtonniers ;

Mesdames, Messieurs Les Experts ;

Mesdames, Messieurs les Participants ;

Très Chers Confrères ;

Je voudrais en ma qualité de Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Sénégal, remercier LE G.I.A.B.A d’avoir accordé au Barreau du Sénégal, à travers votre serviteur, le privilège de prononcer l’allocution de bienveillance en prélude au Forum Régional Consultatif du G.I.A.B.A au profit des Barreaux membres de l’Institution.

Mon plaisir est d’autant plus grand que ces importantes journées de rencontres, d’échanges et de réflexion s’inscrivent dans le prolongement des nombreux travaux de la CENTIF auxquels Le Barreau du Sénégal est régulièrement convié.

J’associe donc à mes remerciements cette prestigieuse Institution, notamment pour le rôle qu’elle joue dans le combat que la Communauté internationale mène depuis près de 2 décennies contre ce fléau des temps modernes.

En organisant ce Forum à l’attention des Avocats et autres professions juridiques, le G.I.A.B.A a clairement pris conscience de la place de  » Ces Hommes de Droit  » dans la lutte contre le Blanchiment et contre le Terrorisme.

Toutefois, s’il faut admettre que la compréhension des risques et la mise en œuvre des mesures préventives ou de lutte contre le Blanchiment des Capitaux et la lutte contre le Terrorisme varient selon les activités, il y’a incontestablement dans le monde des Avocats UN PROFOND ATTACHEMENT A L’IDÉAL DE LIBERTÉ qui hélas, s’accommode parfois assez difficilement avec les exigences préventives et sécuritaires admises comme des normes pour vaincre cette menace.

Cela dit, personne ne peut contester les profondes mutations que la profession d’avocat subit ces dernières années et qu’elle continuera d’ailleurs de subir….

C’est cette réalité qui doit nous placer dans un contexte de profonde réflexion pour, tout en restant de farouches défenseurs des libertés, assurer notre propre sécurité et celle de nos concitoyens dans l’exercice de notre office, qui, il faut se l’avouer, est aujourd’hui confronté à une  » VÉRITABLE AFFAIRISATION «  …………

Le meilleur moyen pour nous d’éviter, à travers les Conseils prodigués aux clients, les montages juridiques et autres recherches D’OPPORTUNITÉS d’affaires, d’être impliques pénalement dans la réalisation d’une infraction, reste et demeure la maitrise des normes et mesures de prévention, outils indispensables pour l’avocat.

Sous cet éclairage, ce Forum Régional Consultatif sur la Conformité en matière de Lutte contre le Blanchiment des Capitaux et le financement du Terrorisme est une excellente occasion pour les Avocats et les métiers du droit de pouvoir participer efficacement à combattre ce monstre souvent invisible que nous côtoyons au quotidien, sans percevoir la menace qu’elle constitue pour nous même, mais de façon plus globale pour l’humanité toute entière.

Le GIABA A DONC BIEN RAISON D’INDIQUER : « l’actualité nous rattrape »

Je souhaite la bienvenue aux confrères des pays membres du GIABA (CEDEAO), pour la plupart des figures connues, plein succès à vos travaux, nos travaux, desquels au terme de 3 journées d’interrogations, et de réflexions émergeront, je l’espère des recommandations fortes et utiles.

Dakar, le 10 Février 2020

Maître Papa Laïty NDIAYE, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Sénégal

GAFI : groupe d’Action financières